Lectures Françaises

Réinformation, analyse et décryptage de l'actualité

L’Ange qui disait merci !

L’Ange qui disait merci !

par Martine Bazin. Ce roman est tout public, pour petits et grands. En l’espace de cinq parties, courtes et faciles à lire, le lecteur sera charmé par cette très belle histoire, pleine de rebondissements, d’émotions et de surprises. De 1955 à 2017, nous pouvons suivre à travers l’histoire d’un ange quêteur l’histoire d’une famille. Car Martha, tante de Théo et de Clara, avait reçu en cadeau d’un ami de cœur cet ange quêteur, en cadeau d’adieu, car il devint missionnaire en Afrique. Mais ce cadeau, elle l’enferma dans une armoire au grenier, par tristesse et dépit. Or un marchand un jour le vit et le lui vola. Désemparée, elle fut encore plus triste. Mais lors d’un marché de Noël, elle et ses neveux le virent dans une vitrine. Quelle joie de le retrouver ! Elle qui ne l’avait encore jamais montré à Théo et Clara. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. En effet, avant de mourir la tante, gravement malade, avait offert son ange à Théo, et lui, devenu moine, accueille un jour le missionnaire Henry-Ange, devenu très âgé et venu en France pour se reposer. N’y a-t-il donc pas un lien entre cet homme et l’ange quêteur, se demande Théo ? Dans la troisième partie, le lecteur découvrira l’histoire d’une autre famille, celle d’Augustin et de sa petite-fille Lucie. Encore un lien ? Et oui ! qui d’ailleurs aboutira à un merveilleux lien d’un mariage… Pour tout âge.

Éditions Téqui, 2021, 78 p., 12,50 €.

La lecture de cet article extrait du numéro 779 (mars 2022) de Lectures Françaises vous est offerte en intégralité. Pour découvrir le  sommaire du numéro et le commander, c’est ICI !

Découvrez nos offres d’abonnement

Abonnez-vous gratuitement à notre lettre d’information, en remplissant le formulaire : 

[sibwp_form id=1]