7 août 2017

Repli de l’excédent agricole du fait de la chute des exportations de céréales

Par Lectures Francaises

Allons-nous vers une nouvelle catastrophe agricole ?

Lu pour vous dans L’action Agricole de Touraine.

En 2016, le solde des échanges extérieurs de produits agricoles s’élève à 1,2 milliard d’euros, en recul de 2,1 milliards d’euros par rapport à 2015. Les exportations diminuent de 9,7% (-1,4 milliard d’€) et les importations augmentent de 6 % (+0,6 milliard d’€). La contre-performance à l’exportation s’explique essentiellement par la chute des ventes de céréales (-1,6 milliard d’€, soit -22 %), en lien avec la mauvaise récolte de 2016. L’augmentation des exportations de légumes (+200 milliard d’€) atténue très peu cette chute.
La hausse des importations est principalement due à celles de fruits (+ 0,3 milliard d’€), de protéagineux (+0,2 milliard d’€) et de légumes (+ 0,2 milliard d’€).
La Coordination Rurale estime que le gouvernement doit « impérativement renverser la table à Bruxelles et exiger une régulation basée sur des prix et une gestion raisonnée et efficace des volumes ». Dans un communiqué, elle estime qu’« à défaut, le démantèlement de l’agriculture française va continuer sur fond de catastrophe économique, sociale et humaine, dont notre président et son ministre seront autant comptables que leurs prédécesseurs ». Elle note que « les agriculteurs font désormais partie des travailleurs pauvres ! ».

L’action Agricole de Touraine n°3673 du 28 juillet 2017

I-Moyenne-2312-les-fruits-de-ma-colere-plaidoyer-pour-un-monde-paysan-qu-on-assassine.netI-Moyenne-28498-l-agriculture-assassinee-3eme-edition.netI-Moyenne-27636-l-europe-des-regions-contre-la-france.net