30 juin 2017

Montebourg à la ruche

Par Lectures Francaises

Une reconversion inhabituelle et plutôt exemplaire pour un ancien ministre.

Lu pour vous dans Présent

Battu à la primaire à gauche (17,8 % des voix) en janvier 2017, Arnaud Montebourg se consacre désormais à des projets dans le secteur privé. Il travaille à la création de sa propre société de production et d’exploitation de miel, à Montret, en Saône-et-Loire.
L’ancien ministre sans mandat semble avoir abandonné, du moins momentanément, la politique. Il a déjà une expérience du privé. En 2015, il avait monté une entreprise de conseil, « Les équipes du made in France », après avoir effectué une formation à l’Insead, prestigieuse école de commerce française à vocation internationale dédiée aux cadres dirigeants. Certains avaient alors souligné le caractère incongru consistant à étudier le management et l’économie après avoir été ministre de l’Industrie. Dans le même temps, en mars 2015, Montebourg était devenu, pour dix-huit mois, vice-président du comité stratégique du groupe Habitat.
L’ancien homme fort de l’aile gauche du PS, ministre du Redressement productif de 2012 à 2014, a toujours été attaché au « made in France ». Il choisit ici une production bien française et se fait au passage un joli coup de publicité. « Il bosse sur ce projet depuis six mois, s’il le fait c’est par passion », confie l’un de ses fidèles.
Désormais hors du champ politique, l’ancien ministre investit le secteur privé, d’une façon plus pratique et concrète que tous ceux qui se transforment en avocats ou en conférenciers surpayés. Affaire à suivre, désormais, pour voir si l’annonce est suivie d’une concrétisation !

Marie de l’Isle

Présent n°8886 du 22 juin 2017

I-Moyenne-25965-bug-made-in-france-ou-l-histoire-d-une-capitulation-culturelle.netI-Moyenne-20789-sophismes-economiques.netI-Moyenne-17469-n-195-mai-1993-le-nationalisme-economique-par-m-sarlon-malassert.net