20 avril 2016

Halal Canada : oh l’ halal !

Par Lectures Francaises

Lu pour vous ce matin dans « Le Harfang »:

Le Virage Halal des Maritimes.

DE PAR LEUR SITUATION ÉCONOMIQUE MOINS FLORISSANTE, LES PROVINCES DE L’ATLANTIQUE N’ONT PAS BÉNÉFICIÉ DE L’IMMIGRATION AU MÊME NIVEAU QUE LES AUTRES PROVINCES CANADIENNES.

1556932_500c3981Avec une population relativement peu élevée, une situation économique précaire, un haut taux de chômage et très peu de grands centres urbains, le flux migratoire y a été beaucoup moins important qu’ailleurs au pays. Mais ce retard ne signifie pas que l’immigration n’affecte pas les Maritimes, seulement que les changements sont moins radicaux et brutaux qu’ailleurs.

Témoignant de ces changements, l’Atlantic Beef Products, qui détient la seule usine d’abattage inspectée par le gouvernement fédéral dans les Maritimes, vient de prendre le virage halal pour répondre à une demande croissante. Située à Albany sur l’Île-du-Prince-Édouard, l’abattoir d’Atlantic Beef produit donc désormais des produits certifiés par l’Islamic Food and Nutrition Council of Canada. Pour ce faire, un boucher musulman a été engagé pour que celui-ci puisse abattre le bœuf de façon rituelle, ce qui d’après Atlantic Beef représente des coûts supplémentaires qui seront refilés aux consommateurs. Pour le moment, l’étiquetage ne sera pas généralisé, dans le sens où le bœuf halai sera acheminé vers les épiceries et les restaurants qui l’emballeront sur place et qui pourraient choisir d’en étiqueter une partie pour satisfaire ses clients musulmans et placer la balance dans les comptoirs de boucherie normaux où les clients en achèteront sans le savoir.

maxresdefault

Car il faut le savoir, malgré ce qu’en dit Atlantic Beef, la demande pour le halal n’est probablement pas si élevée que ça. La population musulmane des provinces maritimes est très limitée : l’ Île-du-Prince-Édouard compte moins de 200 musulmans (moins de 0,1% de la population), le Nouveau-Brunswick, moins de 3000 (0,4%), Terre-Neuve, moins d’un millier (0,1%) et la Nouvelle-Écosse, moins de 5000 (0,4%)… Dans un contexte où les musulmans sont si minoritaires et où tous les musulmans ne consomment pas nécessairement du halal, la décision d’Atlantic Beef a de quoi surprendre, surtout qu’au
moment de cette annonce, le Danemark annonçait l’interdiction de l’abattage rituel au nom de la protection des animaux.

 

JÉRÉMIE PlOURDE

Le Harfang