Home Actualité Lectures Françaises nouvelle formule, N° 773, septembre 2021 : L’éditorial

Lectures Françaises nouvelle formule, N° 773, septembre 2021 : L’éditorial

0
Lectures Françaises nouvelle formule, N° 773, septembre 2021 : L’éditorial

« Nous vivons le naufrage d’une société rongée de l’intérieur par ses propres conquêtes et ses chimères, le naufrage d’une civilisation désorientée, déracinée, qui a mis les souches en l’air ».

Comme de coutume, j’avais prévu de rédiger notre éditorial mensuel sur le même ton ou selon le même modèle que les précédents. Et puisque nous avons désormais modifié notre formule, j’ai souhaité lui donner un aspect renouvelé. La circonstance m’en a été offerte par la lecture du dernier livre de Philippe de Villiers, Le Jour d’après [1] duquel j’ai extrait la phrase mise en exergue ci-dessus. Car il s’agit d’un ouvrage d’une « brûlante actualité », selon la formule consacrée ! Ce que nous avons lu est totalement approprié à ce que nous sommes en train de vivre et de supporter, hélas ! Les propos exprimés sont très loin d’être engageants, mais ils ont le mérite de ne pas laisser la vérité étouffée sous le boisseau. En tant que revue d’ « analyse politique », il faut bien nous résoudre à rester pragmatique, ne pouvant nous voiler la face, car nous sommes confronté à un réalisme bien inquiétant qu’il serait pusillanime de dissimuler.

Philippe de Villiers a rédigé et argumenté le contenu de son livre à partir d’ « éléments d’informations fiables, recoupés, glaçants », dont il fournit toutes les sources et références. L’analyse dont nous venons ainsi de prendre connaissance, aussi dramatique soit-elle, a le mérite de donner des explications à tout ce qui se bouscule en ce moment autour de nous qui nous aident, avec discernement, à conserver un œil clairvoyant sur l’accumulation des événements qui se précipitent en France et dans le monde. Tout le plan a été publié dans un livre paru en 2020 : The Great Reset, en traduction française, Covid-19 : la grande réinitialisation (Ed. Forum Publishing). Son auteur, Klaus Schwab, y annonce très clairement, sans ambages, la fin du monde d’avant, pour vivre « le jour d’après ».

À sa lecture, tout s’explique : les multiples tergiversations des gouvernements pour fourvoyer les populations depuis maintenant dix-huit mois, à propos de la Covid-19, dont il est certain que cette épidémie est destinée à transformer la planète et recréer une humanité nouvelle. Ainsi nous comprenons beaucoup mieux la stratégie de Macron. Dans cette réinitialisation, la récente loi bioéthique sur la PMA (et la GPA qui va suivre), prend toute sa place, précédée de quelques semaines par la légalisation de l’avortement jusqu’au neuvième mois de grossesse (pour « détresse psychosociale », sic !), c’est-à-dire l’infanticide. Il ne faut pas, non plus, hésiter à dire que la décision pontificale d’éradication et d’exclusion de la mouvance traditionaliste au sein de l’Église en est assurément un des jalons. Il est manifeste que le pape est un très efficace auxiliaire du plan mondialiste. Il l’a déjà prouvé par plusieurs déclarations et prises de position antérieures, notamment celle-ci : « Je resterai sans doute dans l’histoire comme celui qui a divisé l’Église », prononcée au début de son pontificat [2].

Dans l’immédiat, nous souhaitons que la nouvelle « réinitialisation » (sic !) de notre revue puisse retenir votre attention, vos encouragements, votre approbation et vous adressons une demande solennelle de confiance et de sa mise en application en renouvelant fidèlement et régulièrement vos abonnements.

Jérôme SEGUIN

 


[1] Le Jour d’après. Ce que je ne savais pas et vous non plus… ( Éditions Albin Michel, 2021, 216 p.).

[2] – Nous rappelons, une fois encore, en ce domaine, le remarquable livre visionnaire de Pierre Virion, Bientôt un gouvernement mondial, une super et contre-Église (Éd. Téqui, 1975, réédité à plusieurs reprises. La dernière édition date de 2013).

Abonnez-vous gratuitement à notre lettre d’information, en remplissant le formulaire : 

[sibwp_form id=1]