Des parlementaires de la majorité se manifestent par une lettre publique pour relancer l’euthanasie et sans doute proposer un projet de loi. Leur texte se veut pragmatique, mais l’argumentation reste superficielle.

Lu pour vous dans les 4 vérités Hebdo.

En affirmant que, dans les lois actuelles, il manque « un droit au choix de mourir », ces députés créent, de fait, un devoir de tuer et ta reconnaissance d’une clause de conscience pour les médecins entraînera la création de sinistres « mouroirs » spécialisés. Ils condamnent d’avance la loi Claeys-Leonetti sans lui laisser le temps d’être prise en compte par le corps médical, alors que les soins palliatifs ne sont pas encore généralisés. Or cette loi est en mesure de traiter la majorité des drames de fin de vie.

En fait, ces députés visent l’officialisation du suicide assisté au profit des personnes réduites à l’état végétatif dont le consentement ne peut être recueilli, mais n’abordent pas la difficile question de la prise de décision, comme le démontrent les déboires judiciaires de « l’affaire Vincent Lambert » largement médiatisée. Ils s’appuient sur un constat: «l’accompagnement de ses proches est une épreuve douloureuse », ce que personne ne saurait contester, mais n’est-ce pas là un réflexe plus égoïste qu’altruiste?

Ils mettent en avant un sondage qui prouverait que l’opinion est massivement favorable à leur thèse, mais le résultat d’une étude d’opinion dépend étroitement de la tournure des questions posées et de la compassion suggérée. Les Français attendent de la représentation nationale une réflexion plus élaborée qui ne se place pas uniquement sur un plan technico-sentimental sans aborder les interrogations essentielles, philosophiques et religieuses, soulevées par un sujet au cœur de l’essence même de l’existence humaine.

L’importance du choix impose un débat national éclairé par l’intervention publique des plus hautes sommités philosophiques, religieuses, médicales et politiques, dont les Français ont autant besoin que le Président.

Albert Bonnenfant

les 4 vérités Hebdo n°1134 du 9 mars 2018

Suggestion de lectures sur ce thème :

I-Moyenne-20556-n-699-700-juillet-aout-2015-vincent-lambert-crime-passionnel-ou-affaire-d-etat
Commander le livre sur chire.fr
Lambert-pour-la-vie-de-mon-fils
Commander le livre sur chire.fr
Montero-rendez-vous-avec-la-mort-dix-ans-d-euthanasie-legale-en-belgique.net
Commander le livre sur chire.fr

Laisser un commentaire