Pollutions comparées des moteurs diesels

Le débat n’est pas nouveau mais il prend de l’ampleur ; des ministres, des maires ont déjà lancé des menaces radicales contre la présence des automobiles diesels dans les villes. Peut-être poussés par l’exaspération dans laquelle ils tombaient en voyant et entendant les reportages moralisateurs des gouvernements ou des politiciens sur ce sujet, certains petits curieux ont, en conséquence, fait remarquer que les accusateurs se contentaient de peu. Certes les carburants utilisés (pour les chauffages, les moteurs de véhicules) libèrent bien des gaz à effets de serre, qui nuisent effectivement à la santé. Jouant la mouche du coche, l’OMS a d’ailleurs classé le diesel « cancérigène certain » notamment pour la nocivité des particules fines.

Sur ce sujet, la France présente une situation particulière car, depuis les années 80, les gouvernements ont encouragé ce type de moteurs et presque 80 % des parcs automobiles français en sont aujourd’hui équipés (il fallait sauver le principal industriel du diesel français, Peugeot). Voilà plus de quarante ans que notre fondateur dénonçait la collusion entre les trusts pétroliers, les industries automobiles avec la connivence des politiciens. Pour faire simple, le gazole dégage du CO2, mais l’essence bien davantage [1]. La responsabilité néfaste du diesel vient de ses rejets massifs d’oxyde d’azote NO2 et… des particules.  En revanche, bien des observateurs ont demandé les raisons de l’impunité dont profitent d’autres utilisateurs de moteurs diesels : poids lourds, autocars… et navires ! Nous allons y venir.

Voilà plus de quinze ans que les revues professionnelles et la « grande presse » (Mer et Marine, Le Monde, Ouest-France, La Voix du Nord, etc.) se penchent sur ce point. Jouent évidemment les dimensions des moteurs et le carburant utilisé.  Pour ce sujet, les chiffres parlent : non seulement un gros cargo ou un paquebot de croisière émettent autant que 50 millions de voitures mais le carburant utilisé dans les gros navires est des plus nocifs.  En effet il s’agit de fioul lourd, épais, comparable à du goudron. Il dégagerait 3000 à 3500 ppm (fraction d’un millionième) de soufre. Plus les moteurs sont gros, plus ils consomment. Selon les professionnels de la marine marchande, ces moteurs entraînent en permanence (même à quai) des gros alternateurs pour alimenter des moteurs électriques indispensables pour la marche du navire [2]. Un moteur de 6 000 CV consommerait environ 30 tonnes par jour. Il y aurait environ 50 000 gros cargos dans le monde. Prenons par exemple les plus gros porte-conteneurs. Pour un aller et retour Europe-Asie, chacun brûle 10 000 tonnes de carburant. En s’en tenant à un simple calcul, on arrive à des constats étonnants : 15 des plus gros navires-cargos pollueraient autant que l’ensemble des 760 millions automobiles roulant sur notre planète (?). Les plus pessimistes des calculateurs de pollution, ajoutent d’autres consommateurs : les bateaux de pêche ; les poids lourds qui traversent la France (soit environ 4,7 millions) ; les avions ; les engins agricoles soit 100 litres de fioul par hectare… j’arrête car nos lecteurs, comme nous-mêmes, devrons continuer de respirer. Je précise que la littérature comme les données scientifiques sont publiques. Cependant cela n’empêche pas la lucidité, la prudence, la recherche des solutions. ♦

Michel LEBLANC

[1] – D’autres recherches récentes ont plaidé avec pertinence sur les effets bénéfiques du CO2 dans la nature. Plus sur les capacités des « puits de carbone » comme les océans que sur les adaptations constatées par la photosynthèse.

[2] – Ces dernières semaines a été dénoncée la responsabilité des gros cargos mais aussi celle des navires de croisières pour des cancers des bronches et des poumons chez des habitants vivant à proximité du port de Marseille.

Suggestion de livres sur ce thème :

I-Moyenne-17970-le-livre-noir-de-l-automobile-millions-de-morts-et-handicapes-a-vie-pollution-deshumanisation-destruction-des-paysages-etc.net
Commander le livre sur chire.fr
I-Moyenne-27525-co2-un-mythe-planetaire.net
Commander le livre sur chire.fr
http://www.chire.fr/A-206003-climat-la-grande-manipulation-co2-catastrophe-ou-bienfait.aspx
Commander le livre sur chire.fr

 

Laisser un commentaire