Le Dernier Carrousel : l’épopée des Cadets de Saumur

Le Dernier Carrousel : l’épopée des Cadets de Saumur

L’épopée des Cadets de Saumur est bien connue et reste une geste d’héroïsme et de bravoure, pendant les combats de la Deuxième Guerre mondiale, puisque 2500 hommes formant une troupe un peu hétéroclite ont pu résister pendant deux jours (19 et 20 juin 1940) à une armée aguerrie de 40 000 soldats allemands. Au terme de l’affrontement, une section de la Wehrmacht a rendu les honneurs militaires aux vaincus et les Cadets ont été cités pour actes de bravoure à l’ordre de l’armée par le général Weygand. L’année dernière, le 18 juin 2016, le pont de Grenelle, à Paris a officiellement changé de nom. A l’initiative de l’association nationale des officiers de réserve de l’armée blindée cavalerie (ANOR-ABC), il s’appelle désormais Pont de Grenelle-Cadets de Saumur. Plus d’un millier de personnes étaient présentes pour assister à la cérémonie qui a été suivie d’une reconstitution historique de cet épisode.

Le récit détaillé en avait été décrit par Robert Milliat, dans un ouvrage paru en 1945 (Editions Arthaud, 192 pages contenant quelques illustrations) sous le titre Le Dernier Carrousel. En fin de volume figure la liste complète des effectifs constituant les différentes brigades. Parmi eux se trouve le nom de Jacques Geffroy, père de notre rédacteur Jean-Baptiste Geffroy et de son frère Philippe Geffroy qui, pendant plusieurs années occupa le poste de libraire, parmi les permanents de l’équipe de DPF.

Pour nos lecteurs qui pourraient être intéressés par cet ouvrage, les services de DPF VAD disposent encore de quelques exemplaires, vendus au prix de 6,86 euros l’exemplaire (plus frais de port) ; ils sont tous assez défraîchis.

Jérôme SEGUIN

Le Dernier Carrousel : l’épopée des Cadets de Saumur
Le dernier carrousel
Le Dernier Carrousel : l’épopée des Cadets de Saumur
Les cadets de Saumur – Juin 1940
Le Dernier Carrousel : l’épopée des Cadets de Saumur
Avec les cadets de Saumur – BD

Laisser un commentaire