Home Revue de presse Novlangue et certains médias

Novlangue et certains médias

0
Novlangue et certains médias

Voici quelques exemples des dernières paroles pondues par le Conseil Supérieur des programmes:

Lu pour vous dans Convergences Nationales 85.

Les campings demandent a être, désormais, appelés Hôtellerie de plein air— On n’est plus de petite taille, mais de taille modeste et un nain est une personne à verticalité contrariée — A l’école, un crayon est un outil scripteur et une rédaction est une production écrite — Les sorties en groupe des sorties de cohésion — Un élève handicapé ou en difficulté un élève a besoins éducatifs spécifiques — Demain on n’appendra plus à écrire, mais à maitriser le geste graphomoteur et automatiser progressivement le tracé normal des lettres — Plus de dictées, mais une vigilance orthographique — Si un élève a un problème, on tentera une remédiation — La gymnastique, c’est l’EPS (Éducation Physique et Sportive) — Courir, c’est créer de la vitesse et nager en piscine, c’est se déplacer dans un milieu aquatique profond standardisé et traverser l’eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête — Le badminton étant une activité duelle médiane par un volant …. Et le ballon, un référentiel bondissant !

En sus de ces élucubrations, nous avons, aussi, les interprétations des journalistes, des radios, d’une grande part des médias : Un sourd, c’est un malentendant — Des aveugles sont des non-voyants — On ne parle plus de stérilité, mais d’infertilité — Il n’y a plus d’analphabètes, mais des illettrés — Un écolier est un étudiant— Un pédéraste c’est un choix de vie dans le droit à la différence — Un clandestin c’est un candidat à l’immigration — Des manouches, des gitans, des rôdeurs, etc. des gens du voyage — La discrimination positive, c’est un encadrement différencié — Un quartier à majorité immigrée, c’est un quartier populaire — Un crime, une agression, des violences sont des actes de délinquance, des incivilités, des faux-pas ou des inconduites — Immigré ? Non : mobilité européenne — Bandes ? Non : identités de quartier — Plus de bandes de noirs et d’arabes, mais des jeunes qui se regroupent souvent sur des considérations ethniques — Attraper des voleurs, Non : lutter contre les délits d’appropriation — Des vauriens font des graffitis ? Non : des graffeurs habillent la ville de couleurs — Plus de mosquées, mais des centres culturels et religieux.

Surtout, ne dites plus : Français attaché à son pays, à sa culture, à ses traditions, fier de son drapeau … dites raciste !!

Jean Tallaire.

Lu pour vous dans Convergences Nationales 85

I-Moyenne-20894-dictionnaire-de-novlangue-ces-1000-mots-qui-vous-manipulent.netI-Moyenne-17891-la-desinformation-publicitaire.netI-Moyenne-12153-la-tyrannie-mediatique.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous gratuitement à notre lettre d’information, en remplissant le formulaire : 

[sibwp_form id=1]