Que faire ? Haro sur les retraités

Les huit millions de retraités touchant des revenus très modestes vont vraiment sentir passer l’augmentation de la CSG de Macron.

Lu pour vous dans l’Échelle des valeurs

Depuis deux ans, les retraites sont gelées : l’État ne consent plus d’augmentation. Ce n’est pas tout.
À peine arrivé au pouvoir, François Hollande avait fait créer un nouvel impôt payé par les retraités : la taxe de dépendance : 0,30%.
Emmanuel Macron, sans surprise, va dans le même sens. S’il applique son programme, comme il jure haut et fort de le faire, il va augmenter la CSG de 1,70%. Pour les retraités comme pour les salariés. Mais les salariés, eux, bénéficieront d’une réduction de 3,10% sur leurs cotisations sociales. Pas les retraités.
Bien sûr, tout cela ne représente que de petits montants. Mais quand, d’année en année les petits montants s’accumulent dans un sens négatif, à la fin il ne reste que des vestiges de retraites.
Pour les mieux pourvus, ils auront toujours assez pour vivre. Mais pour les autres, les laissés-pour-compte du système, ceux qui survivent, souvent à deux, avec moins de 1 200€ par mois !
Sachez, on compte 16 millions de retraités. 8 millions d’entre eux touchent moins de 1 200€. Ces 8 millions en incluent environ 2 millions et demi qui perçoivent moins de 600€ par mois. Toujours la même chose, parfois à deux.
On nous parle de minorités qui font peur aux candidats : les immigrés de confession musulmane, les membres de la communauté israélite etc. Et si l’on ajoutait celle des retraités en dessous de la barre des 1200€. La plus importantes des minorités. Ils votent…

l’Échelle des valeurs, n°175, juin 2017

I-Moyenne-9144-retraites-non-aux-fausses-reformes-une-copie-a-revoir.netI-Moyenne-28332-lettre-aux-futurs-retraites.netI-Moyenne-28978-le-livre-noir-des-retraites.net

Laisser un commentaire