L’abbé Jean-Yves Cottard nous explique comment nous devons restaurer l’ordre surnaturel, avec humilité et amour du Bon Dieu, pour mettre un terme à l’effondrement de notre pays.

Journées Chouannes 2016 09 : Sermon de l´abbé Jean-Yves Cottard – Plaquette

Homélie de la messe dominicale.

Extraits :

Abbé Jean-Yves Cottard :
Le Bon Dieu nous a demandé de L’aimer, de vouloir le salut des autres. Et saint Pie X que nous avons fêté hier nous demandait bien de tout restaurer dans le Christ.
Notre pays était prospère et heureux, quand il voulait la royauté de Jésus-Christ. Regardez nos églises merveilleuses, nos cathédrales extraordinaires auxquelles tout le peuple travaillait. Et l’on voyait de grandes dames et de grands seigneurs simplement porter les pierres que les ouvriers avaient travaillées, parce qu’eux, ils n’avaient pas à le faire.
Tout le monde se mettait justement au service du Bon Dieu. Et puis nos ancêtres ont voulu des lois chrétiennes, et à ce moment-là, la justice était rendue. Ils ont voulu une autorité unie à Dieu, pour coordonner les volontés au bien de tous.
Aujourd’hui c’est le désastre parce que toutes ces finalités sont inversées.
Alors évidemment, tout est encore possible. Il faut que nous entraînions les autres à Jésus-Christ. Il faut que nous demandions à Jésus de réfléchir à ce qu’Il avait demandé à saint Pierre.

I-Moyenne-2556-pour-qu-il-regne.netI-Moyenne-14252-quas-primas-royaute-du-christ-lettre-encyclique-du-11-decembre-1925.netI-Moyenne-16930-catechisme-de-saint-pie-x.net

François-Xavier d'Hautefeuille

François-Xavier d'Hautefeuille est le directeur de publication de Lectures Françaises depuis 2010, il a pris la succession de Jean Auguy et de Henry Coston. Il publie une rubrique mensuelle qui s'intitule "Il y a 50 ans" et qui est une rétrospective des numéros de la revue parus.

Laisser un commentaire