Journées chouannes 2016 – 02 – L’Homme dénaturé

Interventions du Dr Dor, d’Ivan Blot et de Marion Sigaud qui nous expliquent comment et pourquoi une poignée de franc-maçons et de détraqués sexuels a réussi à instituer comme nouvelle norme cette morale et cette philosophie contre-nature qui ravage notre société occidentale et libère ses plus bas instincts.

Journées chouannes 2016 02 – L’Homme dénaturé – plaquette

Table ronde avec le Dr Dor, Ivan Blot et Marion Sigaud, dirigée par le Dr Piloquet, sur l’action maçonnique dans la culture de mort, la nature humaine et les « droits sexuels ».

Extraits :

Dr Dor :
[un franc-maçon] a la même réaction, c’est assez curieux. Il me dit : « Mais monsieur, la transgression est obligatoire. Obligatoire. Sinon il n’y a pas d’évolution. »
Alors je lui dis : « Mais monsieur, c’est un aveu ! ».
Réponse : « Monsieur ce n’est pas un aveu, c’est une déclaration ».
Je trouve cela extrêmement intéressant. J’ai compris. Ce n’est pas toujours facile de pénétrer les mystères, le secret des Francs-Maçons. Mais il est certain que, eux qui refusent tous les dogmes, ont (puisqu’ils le disent eux-mêmes) ce dogme-là : celui de la transgression. Qu’est-ce que cette transgression ?
Je crois qu’il faut tout simplement la voir en fonction de la transgression primordiale, c’est-à-dire celle-là même de Genèse 3.5, lorsque le serpent a été voir Ève (remarquez bien qu’il a été voir Ève). Ève la vivante, Ève est bien plus intéressante qu’Adam. Ève c’est la vie, n’est-ce-pas, Satan n’est pas bête. Ce qu’on peut dire finalement c’est que le fameux secret maçonnique, ce n’est pas la transgression finalement. Puisqu’ils le disent, ils nous l’ont dit n’est-ce-pas (je n’étais pas le seul, la chose a été entendue).
Et que cache la transgression ? Alors là, je dirais, c’est transparent, c’est évidemment Lucifer.

Ivan Blot :
On pourrait dire que l’image de saint Georges terrassant le dragon est un peu l’image de la civilisation : c’est-à-dire l’alliance de l’intelligence et du cœur, pour discipliner les instincts.
Dans le monde moderne, on veut libérer les instincts n’est-ce-pas ? Les instincts sont un dragon. Dans les instincts il y a effectivement des choses terrifiantes.
On a besoin des instincts. Il ne s’agit pas de les condamner. Ils ont été créés par Dieu d’ailleurs mais, les instincts nous permettent de manger, de se reproduire, de se défendre contre l’ennemi. Mais s’ils sortent du cadre de l’éthique, à ce moment-là, les instincts peuvent déboucher sur le crime, le meurtre, et toutes ces choses. Il faut discipliner les instincts.
La raison ne peut pas faire cela parce que la raison n’a pas d’énergie en elle-même. Les instincts sont une boule d’énergie si je puis dire.
Il faut donc une autre force énergétique, c’est le cœur. Enfin c’est ce que les Pères de l’Église appellent le cœur. C’est sans doute le cerveau intermédiaire.
Il faut donc attacher une très grande importance à ce cœur, aussi important sinon plus que la raison elle-même. Or, le monde moderne justement, issu du XVIIIe siècle (que connaît bien Marion Sigaut bien sûr), cet homme du XVIIIe siècle qui est le modèle de nos adversaires, quel est sa devise en quelque sorte ?
C’est : libérons les instincts. Il faut libérer les instincts qui doivent s’exprimer parce que la nature doit s’exprimer, peu importe les conséquences.

Marion Sigaut :
À la source de ces horreurs, il y a le rapport Kinsey. Kinsey est un malade sexuel qui est mort dans des conditions absolument abominables – j’ai fait une conférence là-dessus, vous la retrouverez sur internet. C’était un pédocriminel qui a violé et fait violer des centaines d’enfants, pour les besoins de son rapport.
Ce monsieur était payé par Rockefeller, il était payé par la banque. C’était un fou, un malade, dont les travaux servent de référence à l’heure actuelle dans ce qui s’appelle l’institut Kinsey, qui sert à toutes les législations en cours, concernant également le « mariage » homosexuel etc.
Tout cela, cela vient de l’institut Kinsey.
Alors, la corruption des mineurs, la corruption des enfants, la fin programmée de la famille : tout cela, c’est en cours, c’est programmé.
Vous pouvez trouver les textes, émanant de l’ONU sur internet et je vous prépare pour dans quelques semaines – un mois ou deux – une jolie surprise sur le combat à venir.

I-Moyenne-22810-le-crime-contre-dieu.netI-Moyenne-19826-l-homme-defigure-la-personne-humaine-face-a-l-im-monde-moderne.netI-Moyenne-19884-voltaire-une-imposture-au-service-des-puissants.net

1 commentaire

Laisser un commentaire