Depuis un an les médias nous rabâchent les oreilles presque tous les jours au sujet des élections américaines. Nous allons enfin pouvoir passer à la suite : les élections françaises. Tiens, encore et toujours le jeu favori du monde républicain. Il faut bien occuper le peuple, ainsi il ne pense pas aux problèmes qui lui font mal : chômage, immigration, crise économique, mort de l’école…

N° 112 de juin-juillet 1966 : Les grandes manœuvres des élections
Voter : piège ou devoir ?

   La plus grande satisfaction que l’on peut avoir est le tollé médiatique qui s’ensuit depuis le début de matinée dans la presse internationale, et surtout française. On dirait un Brexit numéro 2. Alors si Marine Le Pen est élue présidente au mois de mai prochain. on sait pas ce que l’on va avoir…

     Dans son premier discours de président, Donald Trump adresse ses remerciements : « Je ne vous laisserai pas tomber et peut-être que dans 2, 3 ou 4 ou 8 ans, vous serez fiers de moi  » Il remercie sa famille, son épouse Melania, ses enfants, qui ont fait partie intégrante de la campagne, puis ses soutiens Rudy Giuliani l’ancien maire de New-York, ou ses anciens rivaux à la primaire républicaine, Chris Christie ou Ben Carson. Puis enfin il remercie Mike Pence, son colistier et vice président.

    Attendons la suite des évènements, chute de la bourse, hausse du cous de l’or, chute du dollar, fin des rapports avec l’Europe. Enfin il ne faut pas rêver revenons sur terre, et mettons nous au travail.

                                                            François-Xavier d’Hautefeuille

i-grande-3463-l-amerique-assassinee-neti-grande-10636-comment-sortir-du-piege-americain-neti-grande-7896-elections-americaines-la-victoire-de-poutine-net

François-Xavier d'Hautefeuille

François-Xavier d'Hautefeuille est le directeur de publication de Lectures Françaises depuis 2010, il a pris la succession de Jean Auguy et de Henry Coston. Il publie une rubrique mensuelle qui s'intitule "Il y a 50 ans" et qui est une rétrospective des numéros de la revue parus.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.