Les cloches sonneront elles demain ?Après le succès de le moment est venu de dire ce que j’ai vu, vendu à plus de 300.000 exemplaires, Philippe de Villiers nous dévoile aujourd’hui la vérité sur l’histoire de l’islamisation de la France dans un livre intitulé : Les cloches sonneront-elles encore demain ?

La France est meurtrie par le terrorisme. Mais il y a plus grave : elle est en train de perdre son identité. Si l’on ne fait rien, selon Philippe de Villiers, la voix du mezzin couvrira le son des cloches de nos terroirs.

L’auteur a eu accès à de nombres information qu’il divulgue ici pour que les Français sachent et prennent conscience de l’extrême gravité de la situation.

A travers une mise en perspective vertigineuse, il rappelle comment, depuis les années 1980, notre pays a été lentement mais surement « islamisé ». Rien n’a été fait pour répondre aux vagues migratoires et au plan secret de l’Europe. Pire, ce projet d’un « Eurislam » révélé ici au grand jour, a été encouragé par les élites françaises.

Il faut renouer avec notre pays. Philippe de Villiers propose d’inventer un nouveau roman national qui soit un roman d’amour. Pour que chaque Français puisse partir dans la vie avec un bagage imaginaire qui porte ses rêves.

LE FIGARO DU 6 OCTOBRE 2016

Philippe de Villiers part en croisade contre un certain islamisme accusé de travailler en sous-main, avec la complicité de nos élites, à la déconstruction du pays.
Avec Les cloches sonneront-elles encore demain ?, il explique, dans le Figaro Magazine, comment la France est en train de s’islamiser. Il s’en prend aux islamistes, bien sûr, mais aussi à l’islam de France, qu’il accuse de jouer double jeu, sans oublier les élites françaises de gauche, comme de droite, et aussi la Commission européenne et l’ONU.
Villiers, qui n’a jamais pratiqué la langue de bois, ne craint pas de recourir aux mots qui fâchent. «La France, clame-t-il, n’a pas vocation à devenir la fille aînée de l’islam». On trouvera aussi dans le dossier du Figaro Magazine un éclairage sur les relations compliquées entre la droite et l’islam.

Acheter le livre
 Conférence de Philippe de Villiers à Nantes,
pour la grande fête du livre, dimanche 11 décembre.

Information : http://www.chire.fr/A-202402-grande-fete-du-livre-a-nantes-4eme-edition-le-dimanche-11-decembre-2016.aspx

Extraits du livre :

 

L’auteur :

Philippe de Villiers est né le 25 mars 1949 à Boulogne (Vendée), il s’est marié en 1973 à Mlle Dominique de Buor de Villeneuve et eut sept enfants. Il fit ses études dans l’institution saint Joseph à Fontenay-le-Comte, et la faculté de droit de Nantes où il obtient une maîtrise de droit.

Diplômé de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris et élève à l’Ecole nationale d’administration (ENA), il devint administrateur civil au ministère de l’Intérieur, puis directeur de cabinet du préfet de la Rochelle, sous-préfet de Vendôme, secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Culture et de la Communication, membre, puis Président du Conseil général de la Vendée. En 1987 il fut proclamé député de la Vendée, charge à laquelle il fut élu en 1988 et réélu en 1993 et 1997.

Député européen, vice-président du groupe Europe libertés démocratie, délégué national, chargé des relations avec les milieux culturels et les jeunes de l’Union pour la démocratie française, créateur et président du mouvement Combat pour les valeurs, cofondateur et vice-président du Rassemblement pour la France, sa carrière est très remplie et le Puy du Fou, parc d’attractions qu’il a créé dans les années 1980 remporte de très grands succès et est internationalement connu.

« Chiré » a eu la joie et l’honneur de l’avoir invité à ses Journées Chouannes 2013 pendant lesquelles il a fait une conférence sur son ouvrage « Le roman de Charette ».

La revue Lecture et Tradition n° 26 de juin 2013 est consacrée à un entretien avec Philippe de Villiers.

 

 

1 commentaire

Laisser un commentaire