Home Revue de presse Le vol par les taux négatifs est appliqué

Le vol par les taux négatifs est appliqué

0
Le vol par les taux négatifs est appliqué

Les ponctions de taux d’intérêts négatifs ont commencé. Dans cet article, nous parlions de l’opacité des grands flux financiers, ainsi que leur destination, encore plus opaque. Ici, nous apprenons la légalisation du vol en bande organisée, tant que l’étiquette « banque » et un numéro de SIRET se trouve sur les documents fondateurs.

Lu dans Faits et Documents :

Un taux d’intérêt négatif sur les comptes courants des particuliers facturé par une banque allemande

Annoncée de longue date comme une probabilité par les spécialistes du secteur bancaire, la facturation d’un taux d’intérêt négatif sur les dépôts des comptes courants des particuliers brise un tabou du secteur bancaire, pris en étau entre sa volonté de restaurer ses marges dans la banque de détail et le souci de conserver ses clients indispensables au salut de leur solvabilité défaillante compte tenu de l’état de leur bilan pourri par des milliards d’euros de créances douteuses.

C’est une banque coopérative de Bavière, la Raiffeisenbank Gmund am Tegernsee qui a franchi la première le pas en appliquant sur les dépôts des comptes courants dépassant les 100000 euros, un taux d’intérêt négatif de 0,4 %, répercussion directe de la politique d’assouplissement monétaire de la BCE jusque-là limitée aux fonds d’investissement, aux hedge funds, voire aux grandes entreprises, cette pratique pourrait se généraliser. En France toutefois, le secteur bancaire passe déjà par une augmentation des frais de tenue de compte (82,6 % des Français début 2016, contre 56,6 % un an plus tôt et 41,5 % début 2013), pour répliquer au taux d’intérêt de 0,4 % que doit payer une banque lorsqu’elle dépose à la BCE ses excédents de trésorerie.

Faits et Documents, n°420, septembre 2016.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous gratuitement à notre lettre d’information, en remplissant le formulaire : 

[sibwp_form id=1]