À quand le démarrage du renseignement pénitentiaire ?

La question est ancienne puisqu’en 2003 fut créé un bureau du renseignement pénitentiaire au sein de l’état-major de sécurité (EMS3), destiné à mieux lutter contre le grand banditisme qui évidemment recrutait ses hommes de main au sein des prisons. Très vite les fonctionnaires chargés de ce dossier signalèrent que le vrai problème devenait la diffusion de l’extrémisme islamiste. Il semble qu’aucune de la vingtaine de personnes concernées n’avait été affectée au sein des établissements pénitentiaires, au contact des détenus !

Il y avait bien quelques rapports sans suite… Il fallut les attentats de janvier 2015 pour que fut évoquée la nécessité d’utiliser le renseignement autour des détenus et leurs relations. Suite à deux plans de lutte antiterroriste – PLAT1 (en janvier 2015) et PLAT 2 (en novembre dernier) –, de nouveaux moyens furent dégagés. Rien que pour la direction interrégionale de Paris, on est passé de trois à quinze personnes. A Rennes de une à cinq. Au total, les effectifs en province sont passés de dix personnes à quatre-vingt cette année.

Des analystes veilleurs dont plusieurs arabophones, ont été recrutés. Dans une trentaine de prisons, devraient être créés, cette année, des postes d’officiers de renseignement à temps plein, et le double à temps partiel. Seulement tout cela pèche par l’improvisation : pas de doctrine précise, difficulté de recruter des personnes spécialisées.

Il faut aussi signaler que Mme Taubira, soucieuse de ne pas tracasser les détenus, s’était régulièrement opposée non seulement à développer ce renseignement spécifique, mais à utiliser des écoutes perfectionnées, par exemple les « IMSI Catchers » (antennes aspirant des données de communications)… alors que nul n’ignore que chaque détenu dispose d’un portable voire de plusieurs, et qu’il peut communiquer avec des complices de l’extérieur !

Cette année, les services pourront donc déchiffrer les communications et échanger des informations avec d’autres services. Après un an d’attente, le blocage imposé par Mme Taubira va être enfin (bientôt) levé.

À quand le démarrage du renseignement pénitentiaire ?
L´Etat islamique – Organigramme, financements, filières
À quand le démarrage du renseignement pénitentiaire ?
Guerre secrète contre Al Quaïda
À quand le démarrage du renseignement pénitentiaire ?
Prisons françaises ? L´état des lieux…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.