Home Revue de presse Régalien, oui ! Mais français !

Régalien, oui ! Mais français !

0
Régalien, oui ! Mais français !

Un retour du régalien ? Oui en-effet. Les français demandent à cet état, la protection contre l’horrible musulman enténébré de doctrine djihadiste. Encore un exemple criant du syndrome de Stockholm sauf que là, la victime n’est pas seulement amoureuse de son tortionnaire, mais elle lui demande en plus protection et paternité ! Quand le budget des fonctions régaliennes sera rendu cohérent, ne servira-t’il pas qu’à continuer le contrôle de la population (radars de poche pour voitures, sous-traitance des pilotes de voitures radars à des privés, installation de caméras dans tous les angles, géolocalisation des téléphones, triangulation, écoute téléphonique, fichage S…) ?

Lu dans Présent :

Le grand retour du régalien

AKG323927On cherche de toute évidence à nous rendre moins claires et à mini­miser les menaces qui s’accumulent sur l’Europe en général et sur la France en particulier. Que cette ligne du pouvoir médiatique ré­ponde à des objectifs politiciens à court terme bien repérables ne doit pas nous empêcher d’en observer les conséquences. Ce qui agite les médias ne corres­pond habituellement que d’assez loin aux questions qui préoccupent en vérité le public. Observons toute­fois que, supports de publicité, les gros journaux, les télévisions, les ra­dios et les sites internet industriels ne sauraient entièrement échapper aux demandes du marché, et, par là même, aux interrogations popu­laires.

statue-clovis10Ils traitent donc quand même, aussi, quoique sous leurs angles falla­cieux, des problèmes concrets. (…) On assiste depuis au moins quatre ans, depuis l’avènement de Patapouf 1er roi des petits cochons roses, à une poussée croissante de la demande populaire en matière de fonctions régaliennes de l’État. Om­niprésent dans de nombreux sec­teurs où son intervention ne se ré­vèle guère pertinente, il déserte ses vraies missions. Le grand changement vient de ce que désormais les populations le res­sentent et le savent de plus en plus. Le retour du régalien s’inscrit dans cette nouvelle dimension des opi­nions publiques qui demandent plus de moyens de défense, de police, de justice ou de coordination diploma­tique. Ce sont les vraies tâches de l’État, et ce sont aussi les parents pauvres de son budget.

290px-Clovis&Clothilde1811(…) Quand les urgences mili­taires et sécuritaires ont commencé à apparaître de façon criarde en jan­vier 2015, l’État ne disposait d’au­cune véritable marge budgétaire pour y faire face. On ne s’étonnera donc pas de voir le réveil de la demande réga­lienne devenir accusatrice contre tous ceux qui nous ont conduits à cette situation.

JG MALLIARAKIS

Présent, 11 août 2016, n°8669, p. 3

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous gratuitement à notre lettre d’information, en remplissant le formulaire : 

[sibwp_form id=1]