Windows 10 et moi : Mais je n’ai rien à me reprocher ! Qu’ai-je à cacher ? La question n’est pas là. Vous n’êtes d’ailleurs pas les seuls en cause, même devant votre écran. En-effet, les données bancaires par exemple, lors de transferts entre amis, relations, famille etc, sont menacées d’être dévoyées ou interceptées par une firme dont on sait que son honnêteté est plus que relative. Vous mettez donc en danger les gens avec qui vous avez des relations web, leurs biens, leur identité, en un mot, leur tranquillité ! VOUS êtes dangereux !

Petite info : afin de n’être plus harcelés par cette petite fenêtre blanche en bas à droite de votre écran, et qui vous demande de télécharger WINDOWS 10 alors que votre vieux 7 ou XP marche très bien, suivez cette procédure :

  • allez dans Windows Update.
  • afficher les mises à jour installées.
  • dans la fenêtre en haut à droite, recherchez KB3035583, puis ENTREE.
  • Sélectionnez cette mise à jour, clic-droit, désinstaller.
  • Redémarrez le PC.
  • Retournez dans WINDOWS UPDATE
  • Recherchez les nouvelles mises à jour, elle réapparaît.
  • Clic-droit, sélectionnez « masquer cette mise à jour.

Cela évitera la tentation de céder, symptôme du « con-sommateur » lambda que nous sommes tous plus ou moins. Allez, sur-ce, bonne lecture !

Lu dans CIVITAS :

Big Brother et Windows 10

windows-10-7-8-espion-surveillance-expert-avis-microsoft-spyware-spy-videoIl existe un appareil géant d‘espionnage de vos communications, piloté notament par la NSA américaine et le GCH1 britannique, et dénoncé particulièrement par Edward Snowden. Par exemple, GCHQ aspire vos historiques de navigation par des « sondes » qui puisent dans les câbles à fibres optiques internationaux qui transportent le trafic interne à travers le monde. Jusqu’à 100 milliards d’informations sont enregistrées chaque jour : courriers électroniques, messageries instantanées, requêtes dans les moteurs de recherches, ac­tivités dans les médias sociaux, appels Skype, emplacements des téléphones portables, …

Il est donc recommandé d’utiliser l’anonymisation pour naviguer sur le net, avec, par exemple, des navigateurs comme TOR. Parallèlement, la multinationale Mi­crosoft, mène depuis plusieurs mois, une campagne très active pour que les utilisateurs du système d’exploitation Windows, utilisent sa dernière version, Windows 10.

imagesElle vous propose une mise à jour gra­tuite, alors que le logiciel vaut 135 € ! Bizarre, non ? Eh bien, cela a été dénoncé par les allemands : Windows 10 permet à Microsoft de pénétrer votre ordinateur, et d’y « lire tous vos fichiers, e-mails, documents privés,      » : cela est écrit en toutes lettres dans le contrat que Microsoft vous demande d’accepter quand vous téléchargez cette nouvelle version !

Conclusion : N’utilisez pas Windows 10.

CIVITAS, n°60, juin 2016, p.47.

Laisser un commentaire