Le président du CRIF vient de laisser sa place à son successeur, les têtes changent, mais rien ne changera; toujours une haine implacable envers la famille Le Pen…

Lu ce matin dans Politique Magazine :

Le Conseil des institutions juives de France change de tête. Après quinze années d’un militantisme actif, Roger Cukierman devait laisser la prési­dence le 29 mai à Francis Kalifat. Âgé de 64 ans, cet ancien trésorier du Crif est administrateur du Groupe Vaneau (commerce de chaussures). Il avait fondé en 2002 les Amis du Likoud d’Israël, une association ayant pour objet de promouvoir une « solidarité indéfectible avec l’État d’Israël ».

Il sera désormais l’interlocuteur privilégié du CRIF auprès des pouvoirs publics. En mars dernier, le groupe de pression avait réuni plus de 800 personnes lors de son gala annuel, parmi lesquelles des hauts responsables politiques, des magistrats, des préfets, des ambassadeurs et des membres du gouver­nement. Dans un discours offensif, Roger Cukierman avait notamment exigé du Premier ministre l’interdiction des mouvements prônant le boycott des produits israéliens et réclamé « un état d’urgence » sur internet et l’em­bauche de centaines de policiers pour lutter contre « les messages haineux ». Il avait en outre affirmé qu’il fallait « être exemplaires et sans faille dans le rejet des héritières de Jean-Marie Le Pen ».

Politique Magazine, n°152, juin 2016, p.24

Laisser un commentaire