12 mai 2016

Le fisc se f… des anciens

Par Lectures Francaises

« Tu honoreras ton Père et ta Mère » : proposer un service, ce n’est pas pour le rendre obligatoire quelques années après… « Ripoux-blique », quand tu nous tiens… Et pendant ce temps, ce sont nos grands-parents ou nos parents qui vont se « coltiner » des déplacements contraignants et fastidieux (parfois impossibles) pour aller payer un impôt déjà mal utilisé, sous peine de majoration en plus ! Le filet se resserre les amis… Un jour, il faudra choisir (déjà maintenant si possible) entre internet et votre liberté, ce qui reviendra à choisir entre la contrainte libre, ou la facilité contrôlée… On a franchement l’impression que tout est fait pour paupériser. Vous ne pouvez régler par déplacement ou internet ? Ce n’est pas grave, majoration ! Vous ne pouvez toujours pas ? Bon, on continue… Et comme dirait notre placide ami des verts pâturages, j’ai nommé « le tondu » : Bêêêêêê…

Lu pour vous ce matin dans  « Le bulletin d’André Noël » ::

le_mougeonIl y a quelques années, le fisc, célébrant les techno­logies nouvelles, offrait aux contribuables la pos­sibilité de déclarer leurs revenus par Internet. Ra­pidité, simplification, modernité, nous disait-on. Bien entendu, la procédure sur papier subsistait et l’on pouvait toujours l’utiliser. Au début, en 2007, et ceci pour appâter le contribuable, le dé­clarant avait droit à une ristourne de 20€ sur son impôt et tous ceux qui passaient par la Toile béné­ficiaient en outre d’un délai plus long pour four­nir leurs chiffres.

mouton mensualiséEn 2011, les 20€ de ristourne furent supprimés. Et aujourd’hui, ce qui était li­berté supplémentaire se mue en contrainte nou­velle : passer par internet est obligatoire pour ceux dont les revenus atteignent 40.000€ Ce n’est qu’u­ne étape intermédiaire avant l’obligation pour tous de s’y soumettre sous peine de sanction : 15€ d’amende pour les récalcitrants, amende sans doute appelée à augmenter au fil du temps ! Et ceux qui n’ont pas Internet ? Ils ont tort ! Ceux-là devront aller au Centre des impôts pour procéder à leur déclaration.

big-3715190315Or, ce sont souvent des person­nes âgées qui sont dans ce cas et elles ont parfois de la peine à se déplacer. Pour elles, qui pouvaient envoyer leur déclaration par voie postale, ce sera une nouvelle et pénible servitude et non pas une simplification, laquelle sera réservée au seul fisc. Au passage, ce sera l’occasion de recenser les pos­sesseurs d’ordinateurs pour le jour où ils seront frappés de la taxe sur l’audiovisuel, un projet caressé depuis un moment, au motif que de plus en plus de gens regardent la télévision sur leurs ordinateurs.

G.B.

Le bulletin d’André Noël, 23, rue Paul Vaillant-Couturier, 94700 Maisons-Alfort

Lisons… Cela ne mange pas de pain. Allez, cliquez…

Lire permets un meilleur transit intellectuel. Cliquez…

Un mouton a quand même des pattes. Elles servent à rebondir…Cliquez ci-dessus