Home Revue de presse Pauvres Picards, pour qui sonne le Glas

Pauvres Picards, pour qui sonne le Glas

0
Pauvres Picards, pour qui sonne le Glas

C’est encore une histoire de Picards, celle de ces entêtés de Picards qui se sont bien battus, comme toujours. Ils ont dû choisir entre rien et rien : ce n’était pas choisir. Salut à nos patriotes du Nord qui ne s’en laissèrent pas compter… Découvrez plus bas comment les Picards ont refusé de débaptiser leur chère Picardie, puis la trahison des « représentants du peuple », procédure aguerrie en France maçonnique ! Croyez-vous toujours au suffrage universel ?

Lu pour vous ce matin dans A.F Picardie :

La Picardie outragée !

La maçonnerie refuse le « particularisme », a fortiori quand il est imposant et beau.

Le Conseil régional récemment élu dans les conditions rocambolesques que l’on connaît après le retrait de la liste socialiste, a choisi un nom pour les deux régions Picardie et Nord-Pas-de-Calais réunies en une seule. Pour effectuer ce choix, son président Xavier Bertrand a demandé trois propositions aux élèves de quelques lycées. Dans un souci de ne pas faire de déçus et de jaloux, ces derniers ont proposé Hauts-de-France, Nord-de-France et Terres-du-Nord. C’est la première proposition qui a eu les faveurs dans la majorité de la Droite et du Centre. Le F.N quant à lui a rejeté ces trois propositions, ce qui est à son honneur.

L’art mobilier Picard !

Pourtant les idées n’avaient pas manqué et celles qui s’étaient dégagées étaient : Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Nord-Picardie, Haut-de-France Flandre-Artois-Picardie etc. Cette dernière paraissait séduisante puisque faisant référence à trois anciennes provinces, mais cela faisait long et c’était oublier le Hainaut et le Cambrésis qui furent aussi des petites provinces du Nord de la France. C’est pourquoi notre préférence logique allait à Nord-Picardie, expression courte, parlante et conforme à une dénomination très souvent utilisée dans le monde de l’entreprise relative­ment à leurs structures régionales. D’ailleurs, notre fédération de La Restauration Nationale ne s’appelle-t-elle pas comme cela ?

Cliquez…et achetez…

D’ailleurs un sondage réalisé au profit du quotidien La Voix du Nord, avait montré que les Picards étaient très attachés à ce que le mot Picardie apparaisse clairement dans le nom de leur nouvelle région, alors que les habitants du Nord-Pas-de-Calais semblaient plutôt indifférents. Dès lors, NORD-PICARDIE apparaissait comme la meilleure formule : NORD, regroupant l’Artois, la Flandre, le Cambrésis et le Hainaut ; Picardie correspondant à la Picardie administrative telle que nous l’avons connue avec sa partie extrême sud historiquement en Ile-de-France et en Cham­pagne et l’addition de toute la partie côtière jusqu’à Gravelines (Pays de Montreuil, Boulonnais et Calaisis) qui faisait partie naguère de la province Picardie.

—————————————————————————————————

Ce jeu vous apprendra l’histoire et les noms de nos belles régions de France

Avant de voter le Conseil régional a invité les internautes à donner leur préférence parmi les trois propositions trouvées par des lycéens, dans lesquelles le mot Picardie n’apparaissait pas. Les Picards ont boycotté ce vote, tellement les dés étaient pipés d’avance… D’ailleurs beaucoup de voix se sont élevées pour dénoncer ce coup de force contre l’identité picarde. Les 116 élus de la Droite et du Centre suivant bêtement les désirs de Xavier Bertrand ont finalement voté pour Hauts de France. Les 54 élus du F.N ont voté contre. En Picardie c’est le tollé. En ce qui nous concerne, nous appellerons notre nouvelle région NORD-PICARDIE.

 

A.F Picardie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous gratuitement à notre lettre d’information, en remplissant le formulaire : 

[sibwp_form id=1]