Sur le plan culturel, ce qui frappera le touriste ordinaire, c’est ce travail magnifique de reconstruction et de rénovation des palais et des églises à Saint Pétersbourg et dans les environs.

En caricaturant à peine, on pourrait dire que les Allemands ont détruit (n’oubliez pas que le siège de Leningrad a duré 900 jours !), les Soviétiques ont reconstruit et les Russes font visiter. La fierté russe, forme de patriotisme de bon aloi, se voit au nombre de jeunes visitant les principaux musées et monuments. Ils se réapproprient l’histoire de la Russie, surtout l’histoire dynastique des Romanov qui fait partie intégrante de leur patrimoine, de leur ADN. L’intelligence de Poutine est de renouer le lien, brisé par les communistes, avec la Russie éternelle, grande puissance européenne, crainte et admirée. Lorsque vous visitez l’église néo-classique Saint-Pierre-et-Saint-Paul, le « Saint-Denis russe », nécropole de tous les tsars et tsarines, y compris de Nicolas II et de sa famille depuis 1998, vous êtes frappé par le recueillement des Russes et l’extrême respect avec lequel ils montrent à leurs enfants la tombe de leurs anciens souverains. Une telle expérience a malheureusement peu de chance de se produire à la nécropole des Rois de France à Saint-Denis, ville communiste et à majorité étrangère en terre française.

Le régime du président Poutine, que certains qualifient d’autocratique, a, au moins, l’immense mérite de redonner à la Russie sa grandeur passée, son prestige, surtout à l’extérieur du pays. La France, pays des droits de l’homme, suit le chemin exacte­ment inverse, en pratiquant la repentance permanente, en battant sa coulpe sur le dos de ses glorieux « Aînés » et en s’autoflagellant pour ses « turpitudes passées ». Le Français a perdu la notion de grandeur, de fierté, de patriotisme, culpabilisé et endoctriné par des media et des politiques indignes et criminels. Cela le rend incapable de défendre sa culture, son patrimoine, son histoire et, in fine, son identité.

Conseils de lecture :

Laisser un commentaire