Home Revue de presse Mais… quelle étoile suit Macron ?

Mais… quelle étoile suit Macron ?

0
Mais… quelle étoile suit Macron ?

Lu pour vous ce matin dans L’échelle des valeurs

Macron.

Il y a de grands moments dans la presse française :

quand une publication déroule le tapis rouge pour un homme politique. Toujours, cela sent la flagornerie, les bas intérêts cachés derrière la dorure des mots.

hqdefault

Sous la plume de Christophe Barbier, l’Express du 9 mars semble bien de cette encre-là. Le directeur de l’Express va loin. De Macron, il dit : « C’est lui qui incarne le plus l’esprit de réforme en France aujourd’hui, avec modernité ». Mieux, pour la gauche, il voit dans son Macron l’héritier le plus proche de Pierre Mendès France. On fait appel aux icônes ! Mais il y a aussi une idée politique quand Barbier affirme la volonté de réforme ni de droite, ni de gauche. On sent l’esprit « UMPS », dénoncé, pour cette fois avec raison, par Marine Le Pen. Esprit consacré, entretenu et protégé par le Club Le Siècle *. On sent aussi un vent qui souffle d’ailleurs. On sait l’Express devenu la propriété de Patrick Drahi, avec Libération et l’Expansion. Or, on connaît Drahi pour sa nationalité israélienne et sa création d’une chaîne de télévision au service de l’image de marque de l’état Hébreux, I 24 News.
Emmanuel_Macron_(2)Ces milieux d’affaires liés à Wall Street et à Tel-Aviv donnent de plus en plus de signes en faveur d’une association ferme entre la droite et la gauche parlementaires pour faire obstacle au Front national. En somme, pour faire avaler le socialisme par le libéralisme. La mise en valeur de cette tendance pourrait être assurée aux forceps. Drahi envisage en effet d’offrir gratuitement l’Express aux abonnés de l’opérateur télécoms qu’il a acheté, SFR. En fait, le prix de l’abonnement de l’hebdomadaire sera inclus, mais, de 300 000, le nombre de personnes recevant la publication passera à plusieurs millions de d’abonnés. Rusé et profitable…

* Lire « Le Club du pouvoir, Le Siècle » in « L’Échelle des Valeurs », sur huit numéros à compter de février 2014. En utilisant le travail du défunt Emmanuel Ratier, nous ne pouvons que confirmer une certaine collusion entre nombre d’élus de l’ex-UMP et de socialistes qui se fréquentent au même club, Le Siècle.

L’échelle des valeurs, avril 2016, n°162, p. 6. (écrire à : Alain Chevalérias, 39, rue des Faubourgs, 10130, Marolles-sous-Lignières).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous gratuitement à notre lettre d’information, en remplissant le formulaire : 

[sibwp_form id=1]