A Sainte-Anne d’Auray (dans le Morbihan) se trouve le « Parc des Deux Coeurs Unis » sur lequel a été érigé, à la fin du XIXe siècle, le Monument du comte de Chambord. L’un et l’autre ne sont pas en très bon état et méritent une importante restauration, dont le coût est évalué à 60 000 euros. L’ensemble est géré par l’Association Saint-Henri qui vient de lancer une souscription afin de réunir ces fonds. Tout versement, qui sera particulièrement apprécié, doit être adressé à :
M. Benoît d’Audiffret,
Le Quenneven,
56400 Sainte-Anne d’Auray
(libeller les chèques à l’ordre de l’Institut de la Maison de Bourbon, avec la mention « don pour le Monument du comte de Chambord »).

 

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire