Il était une fois l’Islam

Musulman durant les 18 premières années de sa vie, à 28 ans, Majid Oukacha perd sa foi en étudiant les textes sacrés de l’islam. Dans le même temps il renforce son attachement aux valeurs et aux idéaux de la France qui l’a vu naître et grandir.

Laisser un commentaire