Les media et plusieurs sites internet ont largement fait connaître l’événement  au caractère incongru : un prêtre parachutiste pour sauver une abbaye ! Résumons en quelques mots les éléments de cette belle histoire. M. l’abbé Guillaume Soury-Lavergne (photo) est, depuis quatre ans, curé de la paroisse de Cajarc (dans le Lot), sur le territoire de laquelle se situe l’ abbaye de Marcilhac-sur-Célé, où il célèbre régulièrement la messe deux dimanches sur quatre. C’est un très bel édifice dont l’origine remonte au IXe siècle, et où se sont rajoutés, au cours des siècles, des éléments carolingiens, romans et enfin gothiques (pour la partie couverte), « Par la succession de ces diverses époques, les pierres nous disent l’histoire, celle de l’Eglise, celle de notre pays », commente M. l’abbé qui a besoin de subsides pour effectuer des travaux de restauration du bâtiment, pour assurer sa sauvegarde et empêcher, ainsi, des dégradations ultérieures.

Parmi ces remises en état, se trouve la réfection des orgues pour laquelle 25 000 euros sont nécessaires. Con-fronté à un défi qui lui a été lancé sur internet, M. l’abbé Soury-Lavergne l’a relevé et s’est engagé à effectuer un saut en parachute (ce qui lui fait très peur), pour lequel il met une condition indispensable : que la campagne lancée permet­te de recevoir réellement la somme des 25 000 € indispensables. Pour contribuer à la restauration de l’abbaye, contacter le prêtre au n° de téléphone 06 31 87 41 80

Laisser un commentaire